Flux RSS

18 lunes, Kami Garcia et Margaret Stolh

Publié le

Résumé :

Ethan Wate pensait qu’il s’habituait aux étranges et invraisemblables évènements qui se déroulaient à Gatlin, sa petite ville du Sud des Etats-Unis. Mais maintenant que lui et Lena sont rentrés, les mots « étrange » et « invraisemblable » ont pris un sens nouveau. Des essaims de sauterelles, une chaleur record et des tempêtes dévastatrices ravagent Gatlin comme Ethan et Lena lutte pour comprendre les conséquences de son choix. Plus le temps passe, plus une question se pose : Qu’est-ce – ou qui – devra être sacrifié pour sauver Gatlin ? Pire que ça, Ethan perd progressivement des parts de lui – oubli de noms, de numéros de téléphones, même de souvenirs. Il ne comprend pas ce qui se passe, et la plupart du temps il est trop apeuré pour demander.
Cette fois, il n’y aura pas de fin heureuse.

Mon avis :

Mais qu’est ce que c’est que ce livre ? Comment est-ce que des mots écrits sur des pages blanches peuvent arriver à me faire ressentir de telles émotions !? Voilà comment je définirai 18 lunes. Tout d’abord, un an d’attente c’est long. Très long. Donc au moment de le commencer, je pensais que j’allais être un peu perdue au début. Or, il s’est produit l’inverse. Dès la première phrase, j’ai comme basculé dans le monde des enchanteurs. Lena et Ethan ont des visions lorsqu’ils touchent un livre, j’ai un semblant de même chose avec cette saga. J’ai retrouvé les personnages qui m’ont tant manqué ! Lena et Ethan plus mignons que jamais et éclipsant le reste de l’histoire à chaque fois qu’ils se voient. Lorsque je lis un de ces passages, je ne me peux m’empêcher de sourire ou d’avoir la boule au ventre. Ensuite j’ai retrouvé Link et Ridley m’ont beaucoup fait rire durant ce tome. Linkube n’est ce pas ? Puis j’ai été ravie que Liv se soit rapprochée d’Ethan en tant qu’ami tout comme sa réconciliation avec Lena. Il faut dire qu’après l’épisode de « Furor », il fallait que ça arrive. Ridley était d’ailleurs parfaite sur ce coup là. Et j’ai d’ailleurs était ravie quand j’ai lu que Liv était avec John ! C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai vu ce nouveau couple. Ce livre m’a permis d’en apprendre un peu plus sur « l’état d’enchanteur ». Les auteures nous livrent des visions sur le passé de Sarrafine qui ont été pour moi très utiles et qui m’ont séduites ! J’ai même réussi à éprouver certaines fois de la compassion pour ce personnage. A la fin, on ne sait plus quoi penser ! Je n’ai même pas vu le temps passé. Les pages se tournaient et au fur et à mesure, on se rend compte, et bien, que c’est presque fini. La scène d’adieu entre Ethan et Lena est indescriptible. J’avais l’impression d’y assister sans ne rien pouvoir faire. Tant de phrases poétiques se glissent dans ces adieux, c’est magique. Puis la véritable fin avec le « saut d’Ethan » nous laisse une envie : attendre désespérément un an avant de pouvoir lire la suite. Pour conclure, je m’attendais à  » bien  » mais pas incroyable étant donné que c’est quand même le troisième tome, sauf que j’ai été prise au dépourvu et que je me suis fait surprendre par la beauté et la magie du roman. Il ne me reste donc plus qu’un an à attendre. Si seulement la durée entre aujourd’hui et la sortie de 19 lunes, était aussi rapide que celle entre la première page et la dernière page du roman, tout serait parfait. Après cette lecture, on a bien le droit de rêver non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s