Flux RSS

A tort ou à raison, Annabelle Lena

Publié le

Résumé :

La violence et l’incompréhension s’abattent sur le quotidien d’innocents. Ce que veulent les malfrats ? La libération de compatriotes retenus à l’étranger. Entre forces de l’ordre et bandits, le duel s’envenime. Une femme étrange est coincée dans ce cauchemar. Son corps et son esprit doivent s’adapter pour survivre : prendre le parti de ses ravisseurs ? Pourquoi pas, si cela permet d’éviter le bain de sang …

Mon avis :

Ma maman l’a lu, conseillée par un ami, puis me l’ayant conseillé, j’ai découvert ce livre. J’ai rencontré une bande de malfrats assez spéciaux à vrai dire, puis en parallèle, la vie d’une femme, Angèle, hotesse d’accueil dans un entrepôt possèdant  » un catalogue de sourires « . C’est ainsi que commence le roman avec d’un coté la réalisation et explication du plan et de l’autre, l’histoire de cette femme sous deux angles différents : le rôle qu’elle doit tenir lorsqu’elle travaille puis lorsqu’elle peut être elle-même. J’ai bien aimé découvrir la bande de malfrat car les personnages sont assez différents et participent à la prise d’otage sans avoir le même but et le même interêt. Certains suivent le chef, Marc alors que d’autres, veulent profiter des otages par exemple et tentent de s’opposer à Marc sans jamais y parvenir. Sur cent pages, Annabelle Lena arrive à installer une ambiance de terreur et de peur ainsi qu’une  » histoire d’amour  » ou plutôt d’un rapprochement dans le cadre d’une prise d’otage. J’ai beaucoup aimé cela. Pendant la lecture on ne sait pas vraiment si c’est pour sa survie mais, Angèle, protégée ( si l’on peut dire ça ) par Marc, le chef, va se laisser faire et tenter de se rapprocher de ce dernier. Dans ce livre, on trouve aussi la menace constante de l’exécution pour un simple geste ou une simple larme. Pour conclure, ce roman m’a plu et surprise car je ne m’attendais pas à une histoire reliant les personnages entre eux lors d’une prise d’otages. Les personnages de la bande, m’ont fait sourire car chacun représente un caractère particulier et tous réunis, sont parfois ingérables. Certaines fois, on se dit que le plan ne marchera jamais vu les  » terroristes » présents dans la bande. Donc une agréable surprise et bonne découverte.

Et un plus :

Dans la librairie de mon village, j’ai eu la chance d’aller voir Annabelle Léna qui dédicaçait ses romans. Annabelle Léna est très gentille et très humble, elle m’a dédicacé le roman et a accepté de prendre une photo avec moi ( Elle est à droite sur la photo ).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s