Flux RSS

Extrêmement fort et incroyablement près, J.S Foer

Publié le

Résumé :

Oskar Schell, 9 ans, est surdoué. Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, Oskar trouve une clé. Persuadé qu’elle résoudra le mystère de la disparition de son père, il part à la recherche de la serrure qui lui correspond. Sa quête le mènera aux quatre coins de New York où il pénétrera les vies d’inconnus et découvrira l’histoire de sa famille. Dans le sillon de ce gamin surdoué, ultrasensible et d’une inventivité presque maladive, se dévoile une ville qui, un an après les attentats contre les Twin Towers, panse ses plaies et recèle bien des trésors.

Mon avis :

Extrêmement triste et incroyablement beau. J’aime beaucoup les livres qui narrent une histoire se déroulant sur le 11 septembre, et celui ci est bouleversant. Le personnage d’Oskar est extrement touchant et attachant. J’ai beaucoup aimé sa narration car on découvre avec la naïveté de son regard d’enfant, le monde et toute les questions que l’on se pose. Mais avec son intelligence, on réflechit sur ce qui s’est réellement passé ce jour là. Le roman est sous le signe du deuil et de la tristesse mais la narration d’Oskar apporte de la fraîcheur au roman sans enlever l’atmosphèse pesante et triste de l’histoire. Oskar ne s’est jamais remis et ne se remettra jamais de la mort de son père. Toute l’histoire autour du répondeur et des divers messages du père m’a fasciné ! Puis, j’ai beaucoup aimé la narration des autres personnages comme celle de la Grand mère d’Oskar. Encore un très beau témoignage d’amour même si d’autres m’ont paru un peu longues. Un autre plus de ce livre, c’est qu’il est comme animé : en effet, en tourantnt les pages, on s’attend à découvrir des phrases, des dessins, des photos … C’était assez ludique d’avoir des illutrations au cours de la narration même si je trouve la dernière série à la fin très triste et choquante ( dans le bon sens :) Que dire de plus ? Le dénoument m’a fait pleuré ( encore ^^ ), et m’a fait réalisé beaucoup de chose sur le 11 septembre. J’ai très envie de lire un autre roman de cet auteur. C’est un livre que je conseille fortement aux lecteurs qui aiment les histoires sur cette période, qui aiment les histoires tristes. Je vous mets un extrait de l’interview de l’auteur qui me plaît beaucoup :
 » Selon moi il y a trois sortes de livres : ceux que vous ne finissez pas. Ceux dont vous lisez les derniers mots en vous disant « ah c’était donc ça, okay » et vous refermez le livre. Et enfin, il y a ces livres qui forment une expérience en soi, c’est ceux que je souhaite lire et écrire, ils ne s’achèvent pas avec les derniers mots, ils vous accompagnent plus loin. En un sens plus le livre est bon plus cette expérience est longue.  » Jonathan Safran Foer.

Publicités

"

  1. C’est LE livre qui m’a donné envie de poursuivre ma passion pour la lecture.
    Pour ce qui est de l’auteur, si tu lis Faut-il manger les animaux? je te souhaite bien du courage… C’est dur mais ça doit être tellement vrai…
    Il me reste encore a lire Tout est illuminé :)

    Réponse
  2. Ton avis me conforte dans l’idée que j’ai de vouloir me le procurer :) en plus j’avais vu qu’il y avait des photographies, des pages raturées etc et ça m’avait intriguée .. :)

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s