Flux RSS

La fille tombé du ciel, Heidi W. Durrow

Publié le

Résumé :

A onze ans, Rachel Morse, fille d’une mère danoise et d’un G.I. noir américain, voit sa vie basculer dans la tragédie. Un drame dont elle se retrouve la seule survivante lui arrache sa famille et l’abandonne dans la solitude et l’incompréhension.  Elle aura à composer avec le racisme ordinaire, ses doutes sur son passé et son identité, et le deuil, pour trouver sa propre voie. Elle recevra l’aide d’un messager providentiel, seul témoin de la tragédie, qui fuira une enfance éclatée pour tendre à cette petite fille une main salutaire. Dans ce premier roman brut et sensible, Heidi W. Durrow signe l’historie d’un être trop doué et trop démuni à la fois, dans un monde qui ne lui pardonne pas ses différences.

Mon avis :

Quel roman ! Ce roman est extremement bien écrit. Pour un premier roman, Heidi W Harrow fait un coup de maitre et nous raconte une histoire très émouvante mais très bien tournée. ( peut être un peu autobiographique par moment ? ). Rachel est l’enfant d’une danoise et d’un noir américain mais elle est surtout la seule survivante du drame qui a touché sa famille. On suit son évolution chez sa grand mère sans connaître ce qui s’est réellement passé dans sa famille. A coté, on va suivre également, la vie du voisin de cette dernière, témoin du drame. Les théories se mélent dans nos têtes lors de notre lecture et on évolue avec Rachel dans sa pensée et ses réflexions. Ce roman est je trouve, extremement bien écrit. Généralement, je n’aime pas avoir plusieurs narrateurs différents. Or dans ce roman, j’ai trouvé que c’était une très bonne idée. Chaque personnage apporte des informations sur ce drame qui est un mystère au final car on sait juste que Rachel est la seule survivante. Peu à peu, on apprend donc plusieurs versions, et des détails sur l’accident. On suivra Rachel, puis Brick, Nella, mère de Rachel et Laronne, patronne de Nella. A travers ce roman se cache aussi un part d’autobiographique je pense, car l’auteure est elle même enfant d’une mère danoise et d’un père afro-américain et de ce fait se cache derrière chaque parole l’évocation du racisme et des préjugés. La fin est celle que j’esperais en ce qui concerne le drame. C’est une fin parfaite pour moi. Et les relations entre les différents personnages ne pouvaient pas mieux évoluer. Ce roman est un roman très sobre au départ mais possède une vrai analyse sur la vie de cette jeune afro-américaine/danoise. Un très beau roman évoquant la souffrance dû à la perte d’un enfant, à un traumatisme. Donc comme vous l’avait ( j’espère ) compris, je le conseille à tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s