Flux RSS

Terrienne, Jean Claude Mourlevat

Publié le

Résumé :

Tout commence sur une route de campagne… Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à la recherche…et passe de « l’autre côté ». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontre cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu’au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne.

Mon avis :

Je l’ai reçu, commencé il fut, achevé et lu. Quel roman ! Je suis passée des millions de fois devant ce livre en me disant, non il ne me tente pas. Mais après avoir lu certains avis très positifs notament celui d’Antonine du blog Hot-chocolate ainsi que celui de Nana du blog Commedansunlivre. Mes deux partenaires m’ont fait céder à la tentation et franchement MERCI. Comment vous décrire ce roman ? Tout est fait à la perfection. L’atmosphère du livre est à la fois oppressante mais elle a un coté magique qui m’a littéralement envoûté ! La preuve, je l’ai lu en une soirée. Il se lit d’une traite. (Il faut dire qu’après Manon Lescault … ^^ ) L’intrigue se tient tout au long du livre et j’ai réussi à avoir l’effet de surprise que j’attendais. Les personnages sont tous attachants. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Anne, qui est un personnage très touchant mais aussi celui d’Etienne Virgil qui a une part de mystère et de tendresse. Et je suis sous le charme de Bran ! Une autre chose que j’ai apprécié dans ce roman : le fait que l’histoire d’amour ne soit pas au premier plan de l’histoire pour une fois. Elle apporte un plus lorsqu’elle est décrite comme dans le roman je trouve. C’est bizarre parce qu’en réalité, on est captivé alors qu’il n’y a pas d’action violente qui pourrait capter notre attention mais le vide créer par Jean Claude Mourlevat est envoûtant ! En plus, cet un auteur français !  Son écriture est très légère et très poétique. Toutes émotions y passent : on rit, on pleure ! Une petite citation qui m’a fait sourire :  » Merci, Ferlendur. Tu es un amour de compatible  » p.335 / La fin est parfait selon moi ! Le livre devait se terminer de cette façon. Un épilogue très amusant  !  Un livre qu’il faut absolument lire au moins une fois ! Vous l’aurez sans doute compris, c’est un gros coup de coeur pour moi ! Juste un petit plus : Sur la quatrième de couverture est écrit : « Vous ne respirerez plus jamais de la même manière. »  Cette phrase est extrêmement vrai ! Tout au long, du roman, je faisais des  » exercices de respirations  » comme dans le roman et une fois achevé, on réalise se que veut vraiment dire RESPIRER.

Publicités

Une réponse "

  1. J’ai vraiment envie de le lire ! J’ai lu un extrait et je suis fan. Mais je ne le trouve pas dans les librairies de chez moi.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s