Flux RSS

Un employé modèle, Paul Cleave

Publié le

Résumé :

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au département de police. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles de la ville. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un sérial-killer sanguinaire accusé d’avoir tué ces dernières semaines sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch.
Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête, afin de punir lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres.

Mon avis :

Je n’ai jamais lu un livre similaire aussi original ! Dès la première page on se retrouve dans la peau de Joe, le Boucher de Christchurch. On comprends dès les premiers chapitres, la double vie que mène Joe : dans la journée, on le voit comme agent d’entretien au commissairiat, avec pas trop de refléxions ni d’intelligence, rôle très bien médité par celui-ci. Il finit par se dire qu’on doit le prendre pour Joe-le-lent. Mais dès qu’il a l’occasion, il n’hésite pas à faire un tour chez les prostituées où pour lui c’est l’endroit des victimes potentielles pour lesquelles leurs disparations ne feront pas grand chose.Lorsqu’il enquête sur le plagiat qui a été commis, l’humour et la dérision sont mis en avant. Très malin dans ces moments là, il va découvrir un indice que la police avait totallement ignoré et en déduit que le plagiaire est un policier ou enqueteur qui a mis pied sur une des scènes de crime. Il va en jouer et se moquer de l’incapacité des inspecteurs. Je cite  » Pour l’instant, ils ont réduit leur liste de suspects à un bottin d’annuaire, moi j’ai réduis la mienne à 64 personnes.  »
Joe est un personnage antipathique et très cynique qui arrive à faire rire lorsqu’il parle de meurtre où même lorsqu’il est lui même en danger !  » Quand elle aura avoué, j’ouvrirais la porte, elle te verra, et elle sera autant incriminée que toi et moi. Nous sommes donc face à une triple impasse  » J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman car il est original et l’histoire est très bien menée jusqu’à la fin. Le personnage de Joe m’a beaucoup plu de part sa confiance en lui, très à l’aise dans sa double vie mais derrière se cache un homme seul, qui a pour meilleurs amis 2 poissons rouges et qui mange chez sa mère. Je conseille ce roman qui m’a fait passé un très bon moment entre Rire et Suspense.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s