Flux RSS

Nos étoiles contraires, John Green

Nos étoiles contraires

Résumé :

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis :

Je finis l’année sur cet incroyable roman ! Un grand merci aux éditions Nathan pour ce joli cadeau de Noël. Dès la quatrième de couverture on est prévenu : ce roman parle de cancer mais les personnages ne sont pas là pour nous faire pleurer. J’ai de suite accroché à cette vision de la maladie.

J’ai ainsi fait la rencontre d’Hazel qui m’a immédiatement séduite. Certes, on est touché parce qu’elle est malade mais l’auteur fait en sorte qu’on apprécie le personnage pour sa personnalité et non pas « juste » parce qu’elle souffre.  Je suis restée au long du roman en admiration devant son courage et sa force. Elle n’a pas cessé de lutter contre sa maladie même lorsqu’elle se sentait au bord du gouffre. J’étais pour ainsi dire sous le charme de ce personnage pleins de fragilités et au-dessus de tous les clichés habituels. Le second personnage Augustus est à la hauteurd’ Hazel, tout simplement adorable et incroyablement touchant. Plein d’humour, il a du charme, il sait nous toucher et nous faire craquer. A eux deux, ils m’ont mis des étoiles pleins les yeux durant ma lecture.

Et c’est en plein dans leur histoire qu’on réalise réellement l’épée de Damoclès qui tangue sur leurs têtes. L’auteur arrive à sous- entendre la peur de la mort dans une atmosphère qui reste chaleureuse et joviale. Les personnages ne s’apitoient pas sur leurs sorts et j’ai adoré qu’ils cherchent à vivre tout simplement. Ils respirent et on comprend bien que jusqu’à leurs derniers souffles ils vivront leurs vies peut importe le coût ou les conséquences sur leurs organismes.

J’ai été absorbée par leur histoire, ils m’ont fait voyager pour rencontrer un auteur qu’il admirait jusqu’à Amsterdam, voyager dans leurs chagrins comme dans leurs joies. On est définitivement lié à leurs histoires. Et évidement quand c’est le coeur qui lit, on est obligé d’être ému et de pleurer, oui encore. Mais jusqu’aux dernières lignes, j’ai été captivée, bouleversée et  surprise !

Que vous dire de plus si ce n’est lisez ce roman pour comprendre le message de vie des personnages, pour être profondément ému ou simplement pour être émerveillé devant une telle histoire. Un roman qui nous bouleverse à jamais et aussi poétique à lire absolument ! Ce roman est comme une pluie d’étoiles filantes ! Vous le commencez avec de l’espoir et vous le finissez avec des étoiles pleins les yeux, sous le choc ! Une vraie leçon de vie et un incroyable coup de coeur !

logo_nathan

Publicités

"

  1. Ce livre fait vraiment l’unanimité ! Moi c’est mon coup de cœur pour 2012 *0*

    Réponse
  2. Eh bien ! J’avais ADORE « qui-es-tu Alasaka ? » du même auteur…Alors je me laisserai bien tenter par celui-ci, surtout avec ce que tu en dis :).

    Réponse
  3. Je ne connais pas du tout cet auteur ni le livre… L’histoire me tente encore bien :-)

    Réponse
  4. Sans aucun doute une de mes plus grandes attentes! :D

    Réponse
  5. C’est clair, je veux lire ce livre.

    Réponse
  6. AAAAA! J’ai trop envie de le lire!!

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s